Imprimer

Au Togo, l’heure est grave ! Que Personne ne dise après, on n’avait pas su ! On fait voter les populations et chaque fois, c’est la contre-vérité des urnes qui est proclamée : le vrai gagnant devient le perdant de l’élection, le vrai perdant devient le gagnant. Jean-Pierre Fabre, dans sa certitude de vrai gagnant demande à l’Organisation de la Francophonie (OIF) qui a accompagné le processus électoral, de revenir au Togo, terminer sa mission : recomptage des voix, comparaison des PV et proclamation consensuelle des résultats. Puisque l’OIF n’a pas pu terminer sa mission d’accompagnement, le processus ayant été sorti violemment de son cadre légal le 28 avril par un coup de force que le monde entier a vu. Aujourd’hui, le Togo se retrouve avec deux présidents :

Cliquer ici pour lire l’intégralité de l’appel